Moment fort de la Journée Anniversaire des 40 ans du CPA Nord, la table ronde « La transformation dans tous ses états » a réuni experts de l’entreprise et de l’innovation et dirigeants d’entreprise diplômés du CPA.

Plus de 150 personnes ont fait le déplacement jusqu’à la plateforme logistique Decathlon France à Hénin-Beaumont pour souffler les bougies du CPA Nord, Centre de Perfectionnement des Affaires. Après la visite du site, la journée continue avec une table ronde toujours basée sur l’enrichissement et l’expérentiel, deux valeurs inscrites dans l’ADN du CPA.

L’occasion de parler d’un sujet large et vaste, qui toutefois a des raisonnances concrètes dans le quotidien des entreprises : La transformation digitale, humaine et environnementale des entreprises.

Caroline Traisnel, Présidente de l’association CPA, Ghislain Lafont, Président du fond des CPA, Franck Théry, Directeur CEPI Management et Raphaël Tassart, RP Carrées, ont accueilli les participants qui ont pu s’exprimer tour à tour. Rétrospective des échanges.

 

La transformation digitale, une réalité concrète en entreprise

 

Etienne Dequirez

Directeur général de SERGIC, CPA Promo 2012

Pour illustrer le pertuel changement du monde de l’entreprise et la transformation digitale que vivent les entreprises depuis plusieurs dizaines d’années déjà, Etienne Dequirez, Directeur général de SERGIC, est revenu sur son expérience de création du premier Syndic professionnel collaboratif en ligne, Syndic One.

Observant les usages qui changent et se digitalisent, Syndic One a été créé telle une start-up au sein du groupe SERGIC. Bousculant les codes du monde du syndic de copropriété, très protocolaire et institutionnalisé, ce projet a du faire évoluer la loi en matière de copropriété (Loi Allur), mais aussi suivre les évolutions de la réglementation en matière de Data (RGPD).

Cette start-up a du être portée par les dirigeants, pour faire croire au projet, le protéger sans relâche, en interne notamment, lui donner un cap et suivre le rythme effréné de l’ère digitale. E. Dequirez témoigne de l’importance de l’esprit de confiance du dirigeant qui l’habite et l’a guidé durant cette période, donnant une direction aux équipes, et empreint de doute en permanence.

10 ans après, cette entité qui paraissait comme un OVNI à l’époque est devenue un modèle du genre, et encourage encore et toujours le groupe SERGIC à innover au service de ses usagers.

 

Chekib Gharbi,

Directeur du CITC et Professeur à l’Université de Lille 1

Expert en NTIC et technologies de l’intelligence artificielle, Chekib Gharbi a vu les usages évoluer, et est acteur du développement du numérique depuis la fin des années 90. Depuis toujours, il existe une défiance envers les nouvelles technologies, représentant une menace pour les emplois et les magasins physiques.

Le numérique a tout révolutionné, re-tempolarisé. On le voit notamment dans la manière de consommer, dans l’instantanéité technologique, dans le développement des structures digitales, dans la convergence du numérique et du physique, dans la création de valeur, de données, ou encore dans l’internet des objets.

Dans l’accompagnement des structures dans leur développement numérique au sein du CITC, Chekib Gharbi insiste sur la création de valeur et la différenciation au-delà du seul gain de productivité.

 

La transformation humaine des entreprises et le leadership

 

Bernard Gaillot,

Polytechnicien, Chasseur Alpin, Ancien formateur à l’école Saint-Cyr et désormais à la direction de la formation du CPA au sein de CEPI Management

CEPI Management et Saint-Cyr ont tissé des liens solides afin d’enrichir leur formation au leadership d’expériences concrètes. Et de par ses fonctions d’instructeur, mais également de commandement au sein de l’armée française, notamment sur le terrain lors du conflit en Afghanistan, Bernard Gaillot a développé une expertise en management et leadership. Quoi de plus concret que de diriger une équipe de jeunes gens qui risquent leur vie et affrontent le danger durant des mois ? La question du leadership est ici un enjeu crucial qui ouvre bien des perspectives dans le milieu de l’entreprise.

C’est avec ce même état d’esprit que les étudiants du CPA Nord vivent une session avec Saint-Cyr en montagne. L’objectif y est de sortir de sa zone de confort et d’être dans la pratique pour s’enrichir d’enseignements, aussi bien sur le plan individuel que collectif avec un débriefing après chaque entraînement. Véritable aventure, cette expérience permet tout d’abord de mieux se connaître soi-même, de progresser, et d’élargir son champ de vision. En tant que dirigeant, le travail sur l’intelligence de la situation, la vision d’ensemble, la compréhension de son environnement, mais aussi sur le facteur humain est indispensable.

Bernard Gaillot nous parle d’équation de la transformation humaine, entre intelligence, force et posture.

 

Ali Armand,

Directeur de pôle thématique Ecole Polytechnique Executive

Dans un environnement toujours plus complexe, le dirigeant se voit dans l’obligation de mettre en place de nouvelles formes de management et d’organisation.

Pour ce faire, il s’appuie sur 3 piliers. Le premier est la vision, une posture périscopique, une intelligence situationnelle permettant de construire une vision concrète et porteuse de sens pour y amener les gens. Le second est l’ouverture d’esprit, la connexion à l’environnement et à son évolution. Et le troisième pilier est la confiance, le pari de manager et d’organiser l’entreprise en octroyant une marge de liberté, un pouvoir d’action et de l’autonomie.

La confiance est fondamentale dans l’univers professionnel comme ailleurs, favorisant l’accomplissement d’actions communes. De cet objet d’étude qu’est la confiance, Ali Armand a tiré des enseignements qui peuvent être adaptés concrètement par le dirigeant dans l’entreprise afin de générer des relations de confiance. Voici les 6 leviers de la confiance dans l’entreprise :

  • Construire un cadre pour l’entreprise (des normes, règles et des dispositifs).
  • Définir des objectifs clairs.
  • Prendre en considération les apports des collaborateurs, avec la notion de reconnaissance.
  • Impliquer, associer les collaborateurs à la prise de décision.
  • A tous les niveaux de l’entreprise jusque dans l’opérationnel, les leaders doivent avoir une vision, des objectifs clairs.
  • Prendre en compte le « facteur H », le non dit et savoir dire la vérité sur ce qui se passe.

 

 

Fabien Derville,

Président du Conseil administration de Décathlon, CPA Promo 1999

Rebondissant sur l’idée de confiance et d’autonomie développée par Ali Armand, Fabien Derville a témoigné de son expérience de dirigeant de la multinationale Décathlon qui emploie près de 9000 collaborateurs dans 52 pays.

Pour pouvoir en prendre la direction et faciliter l’action, Fabien Derville a du, tout d’abord, en occulter la taille. Responsabiliser, avoir confiance en soi et faire confiance sont ses maîtres mots. Il a travaillé sur le lâcher prise et l’acceptation des imperfections inévitables lorsque l’on entreprend.

Enfin, il croit au potentiel de chacun. Chacun des équipiers peut être leader. Chacun a des responsabilités dans la vie courante, il peut donc devenir responsable et leader dans l’entreprise.

 

Corentin Bisot,

Etudiant polytechnicien en 4e année

Pour terminer cette table ronde sur la transformation de l’entreprise, c’est à la jeune génération représentée par Corentin Bisot que nous donnons la parole. Remarqué pour son engagement environnemental, il a lancé avec une équipe d’étudiants de grandes écoles un « Manifeste pour un réveil écologique » en 2018. Mobilisant plus de 30 000 élèves signataires, ce manifeste interpelle les entreprises sur les valeurs environnementales, en affirmant vouloir trouver un emploi compatible avec leurs engagements écologiques personnels.

Corentin Bisot nous explique qu’il est difficile de s’engager dans une structure qui peut potentiellement accélérer la crise environnementale. Aussi, depuis le lancement du manifeste, son équipe a œuvré sur le terrain, à la rencontre de nombreuses entreprises et d’experts et travaille sur une grille de lecture accessible au grand public, afin de comprendre ce que font réellement les entreprises pour la transition écologique.

Il nous explique que bien souvent dans l’entreprise, les initiatives écologiques naissent des collaborateurs et remontent vers les dirigeants.

 

 

Franck Théry a conclu cette table ronde en remerciant tous les intervenants présents pour cette table ronde, ainsi que tous les participants à la journée anniversaire du CPA. 

 

 

CepiManagement

Auteur CepiManagement

Plus d'articles de CepiManagement

Répondre