Presse

La Voix du Nord – « CEPI Management fête ses 65 ans »

Par 27 juillet 2018 Aucun Commentaire

Avec 30 permanents et une soixantaine d’intervenants extérieurs, Cepi management forme chaque année près de 2 000 cadres et dirigeants.

On ne naît pas dirigeant, on le devient… En tout cas, diriger une entreprise et ses hommes est un vrai métier, auquel le Cepi management « entraîne » depuis 65 ans.
Guy Roquette, Éric Derely (président du groupe Sergic), un certain Gérard Mulliez , mais également Frédéric Motte (président du MEDEF Hauts-de-France, patron du groupe Cèdres), Olivier Tommasini (ancien président de la Fédération du bâtiment), Jean-Luc Soufflet (ID Group) ou encore Fabien Derville (Mobivia)… Tous sont passés un jour dans les allées boisées du Cepi à Marcq-en-Baroeul, pour y suivre une formation. Depuis 1953, ce sont plus de 50 000 participants, cadres et dirigeants, près de 2 000 par an, qui ont poussé les portes de cette structure unique en son genre.
« Il y a 65 ans, de grands industriels nordistes, essentiellement du textile, ont voulu créer un programme de formation pour les futurs cadres dirigeants de leurs entreprises et les préparer aux mutations de leurs industries », explique Franck Thery, directeur général de Cepi Management depuis 11 ans.

Le Cepi (à l’époque Centre d’étude et de perfectionnement à l’industrie) se distingue par des pratiques pédagogiques totalement innovantes, mais toujours d’actualité, avec des entraînements pratiques et personnalisés basés sur des « études de cas ».
« On ne retient bien que ce que l’on fait , explique Franck Théry. Et pour être dans la réalité concrète, ce sont des professionnels qui s’adressent à des professionnels. »
Entreprendre pour la région Entré en 1968 dans le giron de la chambre de commerce et d’industrie de Lille-Roubaix-Tourcoing, le Cepi lance en 1979 un entraînement de haut niveau et diplômant (le CPA pour Centre de perfectionnement aux affaires) entièrement dédié aux dirigeants en poste ou en devenir. Cepi Management a pris son indépendance financière en 2001, en devenant société de droit privé, filiale à 100 % de la CCI (chambre de commerce et d’industrie) Hauts-de-France. « Cela nous a permis d’ajuster la palette des formations et d’élargir notre activité à l’accompagnement des entreprises ». La Société Générale, l’usine Toyota d’Onnaing , Arc international ont ainsi formé leurs cadres dirigeants aux méthodes très pragmatiques du Cepi, avec comme philosophie « l’économie au service de l’homme ».

« Nous préparons des gens qui vont entreprendre pour la région. Nous voulons faire grandir l’homme pour faire gagner l’entreprise », explique Franck Théry. Une humilité qui n’empêche pas Cepi Management d’avoir ouvert en 2017 une première antenne à l’Île de la réunion. Avec une croissance de 14 % de son chiffre d’affaires (3 millions d’euros), Cepi Management souffle sa 65e bougie en toute confiance.

La Voix du Nord

Auteur: Jean-Marc Petit